Igl Lai

D’une prononciation hasardeuse à l’autre, il y a 24 ans, Igl Lai m’aurait plutôt évoqué le chanteur de Save Tonight, qui passait en boucle à la radio.

Go on and close the curtains, ‘Cause all we need is candlelight…

24 ans plus tard, assagis, nous prenons le soleil sur un banc avant d’aller nourrir des écureuils.

You and me, and a bottle of wine…

Une bottle of wine tout à fait prémonitoire: la première halte de ce matin fut au marché de Sargans pour acheter du vin (et des empanadas).

Pluie



En prévision de vacances imminentes, j’étrenne un nouveau carnet et célèbre la météo de février avec cet extrait du chapitre XI d’ A rebours de J.-K. Huysmans.

« Ce jour-là, le firmament avait changé d’aspect. Les flots d’encre s’étaient volatilisés et taris, les aspérités des nuages s’étaient fondues ; le ciel était uniformément plat, couvert d’une taie saumâtre. Peu à peu, cette taie parut descendre, une brume d’eau enveloppa la campagne : la pluie ne croula plus, par cataractes, ainsi que la veille, mais elle tomba, sans relâche, fine, pénétrante, aiguë, délayant les allées, gâchant les routes, joignant avec ses fils innombrables la terre au ciel ; la lumière se brouilla ; un jour livide éclaira le village maintenant transformé en un lac de boue pointillé par les aiguilles de l’eau qui piquaient de gouttes de vif argent le liquide fangeux des flaques ; dans la désolation de la nature, toutes les couleurs se fanèrent, laissant seuls les toits luire sur les tons éteints des murs. »


Profiter des vacances pour améliorer mes scans…

et faire un croquis par jour !

Treppen der Stadt, épisode 7: Hafnertreppe

Hafnertreppe

117 marches entre Rotachstrasse et Wildeggstrasse

(un shot de nostalgie heureuse)

à voir: un lion grandeur nature en simili-bronze, pour se souvenir du Denantou et d’Edouard-Marcel

à faire: un petit aller-retour sur le plus charmant des chemins de traverse (la dame en rouge montre le chemin), pour se souvenir que tout lieu se laisse apprivoiser; aller manger des légumes grillés, du tzaziki ou un kebab et boire du jus de griotte au Limon, pour se souvenir des heures passées à discuter de touts et de riens

Treppen der Stadt, épisode 6: Berneggtreppe

Berneggtreppe

403 marches entre Felsenstrasse et Falkenburgstrasse (le bas entre Wassergasse et Felsenstrasse était fermé pour cause de travaux)

à voir: après 100 marches, vue sur les tours de la cathédrale et le centre historique; 303 marches plus haut, vue sur l’ouest de la ville (et banc parfait pour rêvasser ou admirer le coucher de soleil)

à faire: après 262 marches, boire un coup à la fontaine et renforcer ses défenses immunitaires en y faisant un bain de bras Kneipp… et pourquoi pas, continuer le chemin pieds nus ?


à faire bis: continuer jusqu’au sommet de la colline, faire un feu en lisière de forêt (plusieurs emplacements idoines) et manger saucisses, poulet, patates et légumes en papillottes, pop-corn ou bananes au chocolat en petit comité

Amsterdameries

Du hummus, un concert, des chouettes, du café et des poffertjes, des bières (!!), des pâtes et des animaux


Sir Hummus, Van der Helstplein 2

Owl Hotel, Roemer Visscherstraat 1

Café ‘t Smalle, Egelantiersgracht 12

Café Welling, Jan Willem Brouwersstraat 32

Le 4 Stagioni, Johannes Verhulststraat 32

Artis Zoo, Plantage Kerklaan 38-40