Angaga: 6. les Stars


Que ce soit sur l’assiette, à l’écran ou dans les fantasmes, ils sont bien connus. Voici les VIP du récifs, divas des coraux: la famille des Stars.


Requin à pointes noires, falhu miyaru, 1.4 m


Poisson-clown à queue jaune, maagandumas, 10 cm


Poisson-clown des Maldives, divehi maagandumas, 9 cm


Raie manta, en madi, 3 m d’envergure


Calamar récifal à grandes nageoires, boova dhilamas, 30 cm


Langouste peinte, ihi, 70 cm

Angaga: 5. les Gangsters


Ils ne sont pas méchants, mais il faut s’en méfier et ne pas les approcher de trop près: ils mordent, piquent, attaquent ou portent un nom menaçant… voici les Gangsters.


Rascasse à nageoires blanches, fanhaa mas, 15 cm


Labre rasoir masqué, gaa furolhaa hikaa, 25 cm


Baliste à tête jaune, maa rondu, 60 cm


Murène à flamme, ven, 60 cm


Murène à taches noires, ven, 1.2 m


Murène javanaise, kalhu ven, 2.2 m

Angaga: 4. les Gonflés

Pas de particules qui leur montent à la tête, ni de célébrité bien ou mal acquise. S’ils se gonflent, c’est que les Tetraodontidés sont menacés ! Ces poissons sont les plus mignons du récif: voici les Gonflés.


Poisson porc-épic à taches auréolées, kashi koli, 45 cm


Poisson porc-épic pointillé, kashi koli, 60 cm


Poisson ballon pintade, koli, 35 cm


Poisson-coffre pintade, gonu, 20 cm


Canthigaster à selles, thaakihaa koli, 10 cm


Canthigaster de Bennett, thaakihaa koli, 8 cm



« Grâce à son estomac très élastique, le poisson globe peut ingurgiter très rapidement une énorme quantité d’eau et devenir une grosse boule »: cette phrase tirée de la vidéo sus-linkée réveille des souvenirs de papaye et me remplit (sic) de nostalgie…

Angaga: 3. les de Couleurs


Notre troisième famille est une famille à particule: 3. les de Couleurs. Tout est dans le nom. Frime de surface pourtant, car les couleurs disparaissent quand on gagne en profondeur….

Poisson-papillon à trois bandes, bisburu bibee, 14 cm


Girelle paon à taches d’encre, kaashi hikaa, 18 cm


Labre à trois bandes, hikaa, 14 cm


Beauclaire lanterne, hugu mas, 35 cm


Baliste bleu, vaalan rondu, 25 cm


Perroquet grand bleu, landaa, 70 cm

Angaga: 2. les Minimalistes


Chez les poissons le minimalisme est vécu de façons diverses, entre celui qui n’a pas la sobrieté heureuse et celui qui s’autorise une visite au spa (suivez mon regard). Ils font néanmoins partie de la même famille: les Minimalistes.


Poule d’eau, baiypolhi mas, 30 cm


Perche de sable pintade, lah nigoo alathandu, 20 cm


Poisson manège, goru vaali, 30 cm


Poisson-flûte, onugandu tholi, 1 m


Carangue bleue, fani handhi, 60 cm


Pompaneau lune, rindha vaali, 60 cm

Angaga: 1. les Normalos


Tant de poissons à Angaga… si en 2016 et en 2017 chacun avait encore droit à son propre espace, cette année, abondance oblige, ils forment un jeu des 7 familles.

Voici la première, celle qui rassemble par défaut les poissons sans chichis qui vaquent à leur affaires le long du récif: les Normalos.


Poisson-papillon pyramide noire, oimathi bibee, 15 cm


Poisson-papillon à selle, asdhaanu bibee, 20 cm


Nason à éperons oranges, ran geri, 30 cm


Malacanthe bleu, tailumas, 35 cm


Fusilier à ligne olive, garahitha muguraan, 20 cm


Mérou élégant, boalhajehi faana, 40 cm

Menthe à l’ea.o.ud

Premier jour des vacances, levée before eight pour déposer cette recette de chocolats à la menthe.

Une semaine que je tente en vain de trouver le chaînon manquant entre un oud et un after eight: j’espérais m’en sortir avec six degrés de séparation, je me suis finalement perdue entre croisements de menthe et champs infinis de maqâms


pour 30 pralines: 175 g de chocolat noir, 60 g d’huile de coco neutre, 60 g de purée d’amandes, 30 g de sirop d’agave, 18-24 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Par temps chaud, mettre l’huile de coco au frigo pour qu’elle soit molle et non liquide. Mélanger ensuite huile de coco, purée d’amandes, sirop d’agave et menthe. La farce est prête: la garder au frais, pour qu’elle garde une consistance de pâte à tartiner. Pour le reste, suivre la même procédure que d’habitude.


Recette adaptée du livre Chocolat végétal de Clémence Catz.

Pour bien commencer les vacances: une histoire de poissons et une mélodie pour l’été.

Musiciens croqués pendant le concert du projet Solos & Sights: merci pour la musique et la ballade !