P&P 1: rouge perroquet

Poisson-perroquet bicolore, landaa, 80 cm


Un poisson, un poème: épisode 1

C’est une tradition, sur cette île: dessiner des poissons et traduire de la poésie (voir août 2023). Cette fois il y a eu 16 dessins, pour chacun il y aura un poème…
promesse faite à moi-même pour me mettre le pied à l’étrier !

Александру Блоку

Я пришла к поэту в гости.
Ровно полдень. Воскресенье.
Тихо в комнате просторной,
А за окнами мороз

И малиновое солнце
Над лохматым сизым дымом…
Как хозяин молчаливый
Ясно смотрит на меня!

У него глаза такие,
Что запомнить каждый должен;
Мне же лучше, осторожной,
В них и вовсе не глядеть.

Но запомнится беседа,
Дымный полдень, воскресенье
В доме сером и высоком
У морских ворот Невы.

Je rendais visite au poète.
C’était midi pile, un dimanche.
Le calme de la vaste chambre,
Le givre ourlant les fenêtres.

Le soleil, couleur de framboise,
Les volutes de fumée bleue…
Et ce regard perçant qu’il a,
Le poète taciturne!

Ses yeux se gravent dans l’esprit
De ceux qui osent s’y plonger.
Mais moi, prudente, je prends garde
À ne point les regarder.

Mais je me souviens de nos mots,
De ce dimanche après-midi,
Dans cette grande maison grise
Aux portes de la Néva.

Anna Akhmatova
1914

Pieds: 8/8/8/7
(original: idem)


Une framboise est-elle rouge ou rose ? Voici une question qui risque de diviser, selon les langues et les personnes.
En allemand c’est très clair, en français ou en anglais un peu moins, et comme les framboisiers (de même que les abricotiers) sont de la famille botaniques des Rosacées, la question reste ouverte.


Ce pauvre poisson-perroquet n’a pas eu l’honneur du rose éclatant qui lui revenait, la faute à mon choix de palette aquarelle: la prochaine fois, j’achèterai aussi du rose opéra !

Pâte à tartiner rimée

Un jour en rab de février,
Recette de pâte à tartiner.
Et quoi de mieux pour l’illustrer
Que ces deux neveux adorés ?

Cinquantes grammes: noisettes en purée,
Cinq grammes: cacao non-sucré,
Cinq grammes: poudre de petit-lait
(Ici au bon goût vanillé),
Dix grammes: quelque chose pour sucrer,
Miel ou Birnel, comme vous voulez.

Puis selon vos goûts ajouter
De la fleur de sel, une pincée,
Ou des zestes d’oranges frais râpés
(Choisissez des fruits non traités).

Tout mélanger et tartiner
Sur une tranche de pain doré.
Si c’est une sauce que vous voulez,
Trente grammes d’eau chaude à délayer.


Oui je triche, les syllabes en gras comptent pour un pied
Et certes, quelques sons « é » sont capillotractés:
Mais les genevois sauront vite me pardonner
De transformer le laid en ce plus joli lé.


pour quatre tartines: 50 g de purée de noisettes, 5 g de poudre de cacao non-sucré, 5 g de poudre de petit-lait (à la vanille si possible), 10 g de Birnel ou autre sucrant liquide, selon les goûts: une pincée de fleur de sel, quelques zestes d’orange bio

Mélanger tous les ingrédients, voici une pâte à tartiner. Rajouter 30 g d’eau chaude, bien mélanger, votre sauce au chocolat est prête à napper une crêpe ou un petit suisse.

Salep, ce n’est pas un vilain mot…

…c’est une boisson parfaite pour les soirs d’hiver.

Pour la faire courte, passez directement à la recette plus bas.

Pour la faire un peu plus longue, il faut remonter à fin décembre au Café du Simplon, entre Londres et Istanbul et découvrir une boisson chaude orientale: le salep. La redécouvrir une heure plus tard dans les mains de Louisa Durrell à Corfou… c’est décidé, il m’en faut aussi, et c’est finalement dans une boutique crétoise (Botano) que j’en trouve (au milieu de tisanes, épices et autres trésors).

Une fois la main mise sur la poudre de salep, il reste à trouver le bon dosage. Suivant les recettes, les proportions varient du simple au décuple, et ainsi la texture. J’ai bricolé une version qui se laisse boire tout en étant plus épaisse qu’un chocolat chaud.

Sur cette illustration (d’après une photo trouvée sur Google Earth), les tasses semblent plutôt contenir du café. Peu importe: elles se trouvent à Demirkanat, en Anatolie, région où se passe « Les Herbes sèches », le dernier film de Nuri Bilge Ceylan. Et où passe le Dogu Express.


pour deux tasses: 5 dl de lait, 1 cs de sucre (de bouleau ou autre), 1 cc de poudre de salep, 1/4 cc de cannelle, 2 cc d’eau de rose ou de fleur d’oranger

Verser le lait dans une petite casserole, y délayer tous les ingrédients sauf l’eau de fleur d’oranger ou de rose, faire chauffer jusqu’à ébullition en remuant bien et continuer jusqu’à ce que la préparation épaississe. Une fois atteinte la consistance désirée, verser dans les tasses. Ajouter l’eau de rose ou de fleur d’oranger, remuer, saupoudrer d’un voile de cannelle et servir.


On peut remplacer le salep par la même quantité de fécule.


Si j’en crois les chiffres, il y a sur cette image de Demirkanat plus de tasses que d’habitants en 2009…


Quelques bandes annonces le temps de siroter sa tasse: un, deux et trois.

V(odka Carambar)


La Table de Mangeleïev, épisode 8

Vodka Carambar -> V -> Vanadium -> élément découvert par Andrés Manuel del Río

Ça doit être un peu rageant, quand tu crois avoir découvert un nouvel élément, que ton pote Humboldt te dit que non… et que 30 ans plus tard, on s’aperçoive que tu avais raison. Pas sûr que le courant passe toujours très bien, entre Andrés et Alex !

Trêve de mauvais jeu de mot, voici la recette rituelle de Noël, la vodka Carambar.


Une fois n’est pas coutume, commençons par le processus: verser dans un bocal bien étanche et assez grand la vodka, les carambars (sans leur papier…) et le sucre. Secouer le bocal de temps à autre et laisser la nature faire son oeuvre (cela prend environ deux semaines). Une fois que tout est dissous, mettre en bouteille.

Voici les proportions, à ajuster selon la quantité voulue et/ou la taille des bouteilles: 1dl de vodka, 7 carambars, 10g de sucre roux

Les paquets usuels de Carambar (320g) en contiennent 40, on y ajoute 1,1 litre de vodka et 110g de sucre.
Ou pour faire simple: un paquet de Carambars, 1 litre de vodka, 100g de sucre !


Mettre les Carambars au frais facilitera le déballage, étape de loin la plus fastidieuse.


Recette adaptée de celle de Beau à la louche

Et parce que contrairement à l’alcool et au sucre, rire c’est bon pour la santé, voici le top 100 des blagues Carambar.

Anzio, histoire et chocolats chauds

Loin de l’agitation de sa grande et capitale voisine, à Anzio on se baigne, on se promène et on mange. Il y a près d’un siècle on y débarquait (en 1944) et encore bien plus longtemps avant, on y naissait (Caligula et Néron).

Dans l’ordre croissant du simple café au menu trois plats, voici quelques sympathiques points de chute:

Café Al Terzo, Riviera Vittorio Mallozzi 48, 00042 Anzio
Bar Pasticceria Marotta, Via Filibeck 17, 00042 Anzio
Pizzeria Pucci, Riviera Vittorio Mallozzi 7, 00042 Anzio
Restaurant Da Domenico, Via di S. Giovanni in Laterano 134, 00184 Roma


pour deux petites tasses de chocolat chaud italien: 2 cs bombées de cacao non-sucré, 2 cs rase de fécule, 300 g de lait (ou 280 g d’eau et 2 cs de purée d’amande), 1 cs de sucre, 1/4 cc de cannelle

Mélanger dans une petite casserole tous les ingrédients, faire chauffer en remuant bien jusqu’à ce que le mélange épaississe. Déguster à la cuillère.


Et parce que l’Histoire se répète…
Il y avait déjà un couple Macron célèbre à l’époque de Caligula (ce dernier n’étant décidément pas le meilleur ami à avoir).
Il y avait déjà des dirigeants détestables à l’époque (Néron n’étant par ailleurs pas le meilleur fils ou mari à avoir).

Enfant-chef: des doigts à croquer



Cuisine de monstres pour Halloween ou simplement pour un apéro rigolo: des doigts à croquer !
Comme quoi on peut mordre des doigts et ne pas le regretter…


À propos de se mordre les doigts: j’apprends ici que les italiens se mordent les mains et les vulgaires d’autres choses.


Pendant que les doigts cuisent au four, les jeunes font la vaisselle et les adutes (sic) lisent ou écoutent Le doigt de la femme de Victor Hugo (et Gaël Liardon).

Enfant-chef: les yeux au plat


Cuisine de monstres pour Halloween ou simplement pour un apéro rigolo: des yeux bien frais !

Des yeux dans le bouillon c’est déjà peu ragoûtant, mais quand ils sont dans une assiette pleine de sang, c’est encore meilleur.


Les plus jeunes connaissent bien le Bouillon: pendant qu’ils regardent Le Petit Nicolas, les moins jeunes auront le temps de trinquer et de lire Les yeux d’Henri Michaux.

Vraie tour(bière) 


Une « vraie tour » à Bad Wurzach

Chose vraie 1, les pieds: en les faisant arpenter les sentiers et pontons de la réserve naturelle du Wurzacher Ried (tourbière ombrotrophe) et en les délassant dans le bain Kneipp au coin sud-est du Riedsee.

Chose vraie 2, le corps: en le plongeant dans les eaux du feelMOOR Therme et en le faisant suer au sauna (ou dans un bain de boue).

Chose vraie 3, la bouche: en y enfournant Flammkücke et Wurstsalat dans le bistrot des thermes puis des glaces au Bar gelateria Eiscafé Aldo (Parkstrasse 2) au bord de la rivière.